L'estime de soi (3/5)


Votre estime de soi est-elle bonne ?


Vous pouvez déjà évaluer votre niveau d’estime de soi en réfléchissant aux points suivants :


  • Comment parlez-vous de vous ?

De manière tranchée ou de manière neutre, modeste ? En ayant les idées claires sur vous-même ou avec une impression de mal vous connaître ? Avec un jugement sur vous-même plutôt stable ou plutôt instable et variable en fonction des circonstances ou des interlocuteurs ?

  • Comment réagissez-vous quand il faut passer à l’action ?

Est-il laborieux pour vous de prendre des décisions ?

Avez-vous tendance à reporter ou prenez-vous vos décisions facilement ? Etes-vous inquiet des conséquences ou mettez-vous tout en œuvre pour que ça marche ? Renoncez-vous vite en cas de difficulté ou avez-vous tendance à vous accrocher ?

  • Comment réagissez-vous face à l’échec et à la critique ?

Avez-vous tendance à vous sentir blessé à la moindre critique ou pouvez-vous prendre de la distance ? Avez-vous tendance à rechercher les informations négatives sur vous-mêmes, à vous comparer à des “plus forts” ou “plus expérimentés” ?

Etes-vous anxieux du jugement des autres ou tout cela vous importe peu ?

  • Comment réagissez-vous face au succès ?

Etes-vous gêné de réussir ? Avez-vous peur de ne pas être à la hauteur par la suite si vous réussissez quelque chose ? Vous est-il difficile de ressentir pleinement la satisfaction et les émotions positives normalement associées à une réussite ? Ou pouvez-vous accepter les succès sans vous poser de questions ?




Avoir une bonne estime de soi c’est avoir une bonne idée de soi-même, s’en convaincre et le faire savoir. Globalement, une bonne estime de soi rempli 6 caractéristiques :


  1. Hauteur Avoir une bonne estime de soi, c’est être capable de parler de soi positivement, accepter les compliments sans gêne. Entreprendre, persévérer et renoncer sans honte et sans se trouver des excuses.

  2. Stabilité Pouvoir se réjouir ou se décevoir sans faire de sortie de route. Rester soi-même (en termes de comportement et de discours) quel que soit le public ou les circonstances.

  3. Harmonie Pouvoir investir différents domaines afin d’avoir la capacité de réparer dans un domaine si on est en échec dans l’autre.

  4. Autonomie Être autonome par rapport aux pressions sociales (ce qu’il faut avoir, faire ou montrer pour être/se sentir/se croire estimé des autres.

  5. Coût Que le maintien / l’alimentation de l’estime de soi ne nous coûte pas trop en énergie (se sentir modérément impacté par les aléas de la vie, avoir un niveau de stress bas, peu de crispation face aux critiques).

  6. Importance des questions liées à l’estime de soi dans la vie de la personne Pouvoir digérer les échecs sans drame, se contenter d’être apprécié sans besoin d’être célébré, ne pas laisser les blessures d'amour-propre contaminer l’ensemble de nos pensées, activités, états émotionnels.


N’allez pas croire qu’il faut absolument avoir une haute estime de soi.


Même s’il est vrai que je rencontre beaucoup de patients qui souhaitent améliorer leur estime de soi, il existe des personnes ayant une estime de soi basse ou moyenne et qui fonctionnent très bien dans leur quotidien. D’ailleurs avoir une estime de soi basse peut avoir des avantages et une estime de soi haute, des inconvénients.


Si vous avez une basse estime de soi, l’une de vos premières qualité est probablement l’humilité qui vous permet de montrer un grand respect de l’autre. Ainsi, tenant compte des conseils et des points de vue différents, vous vous mettez à l’écoute et serez probablement mieux accepté dans un groupe. Cette attitude d’ouverture et d’écoute vous permet aussi de mieux comprendre une situation ou un problème, de remettre en question votre point de vue et ainsi d’améliorer vos propres performances. Dans certains milieux, votre modestie sera aussi beaucoup plus appréciée.

Comme dans la fable du Lièvre et la tortue, une trop grande estime de soi peut diminuer la vigilance dans les situations compétitives et faire paraître la personne “suffisante” aux yeux des autres. Cela pourra également se manifester par une sorte d’obstination à persister sur une voie sans tenir compte des conseils extérieurs même s’il n’y a aucun résultat derrière. Enfin, une trop haute estime de soi peut pousser les gens à avoir des conduites à risques qui peuvent même parfois mettre leur vie en danger.


Evidemment, l’estime de soi peut varier. Vous pouvez très bien adopter les comportements caractéristiques des sujets à haute estime de soi à certains moments favorables de votre vie et revenir à des attitudes de basse estime de soi après un échec. On sait aussi que l’estime de soi peut se manifester différemment en fonction du secteur d’activité (vie personnelle à basse estime vs travail à haute estime).


Ceci dit, le niveau global d’estime de soi tend quand même à influencer considérablement les choix de vie : une personne à haute estime de soi aura envie de se développer, d’entreprendre et de réussir en assumant les risques tandis qu’une personne à basse estime de soi aura peur d’échouer, va mettre en place des stratégies de protection et tenter d’éviter tout risque.


Vous l’aurez compris, il y a du positif et du négatif dans tout et probablement que le mieux en matière d’estime de soi est d’être dans un juste équilibre et surtout adapté à votre environnement et en accord avec vos valeurs. Avoir des hauts et des bas est donc normal, tant que c’est transitoire.



Pour aller plus loin


Dans la partie 4/5, je vous parlerai d'une thématique que je travaille au quotidien : le lien entre Estime de soi, apparence physique et comportements alimentaires dysfonctionnants. Si cette thématique vous concerne, vous pourrez mettre tout de suite en application mes 3 meilleurs conseils pour améliorer votre relation à votre corps.

Et puis, de manière plus globale (partie 5/5), je vous donne les clés pour améliorer une estime de soi basse et vous verrez qu'il s'agit de commencer "petit".

Si désirez améliorer votre estime de soi et que vous ne savez pas comment vous y prendre, voici un résumé : apprenez à vous connaître, acceptez et aimez ce que vous découvrirez de vous, assumez fièrement quand vous en parlez aux autres.


Si vous ressentez le besoin d’être guidé et soutenu dans votre démarche, je reste disponible pour les suivis individuels via mon site www.opheliesimon.be




Je vous souhaite une excellente lecture.

Avec toute ma bienveillance,

Ophélie



Suivez-moi sur FB : Ophélie Simon Psychologue

Découvrez mes vidéos sur Youtube : Ophélie Simon Psychologue






35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout